Les objectifs du projet

Axes 1 et 2 

Interprofessionnalité et coordination du parcours du patient

Naviguer dans le système de santé peut s’avérer complexe, en particulier lorsque la gestion de la maladie nécessite l’implication de plusieurs types de professionnels. Grâce au projet, nous souhaitons :

  • aider le patient à s’orienter dans le système de soins et à gérer sa prise en charge
  • offrir au patient atteint de diabète une vision globale de sa prise en charge générale afin qu’il soit conscient des besoins qu’il pourrait avoir au cours de sa vie et ainsi faciliter la gestion de sa prise en charge
  • clarifier le rôle des différents professionnels de santé dans la prise en charge du diabète afin de guider le patient dans la création d’un réseau de soutien compétent pour l’accompagner
  • favoriser la collaboration entre les professionnels du secteur ambulatoire impliqués dans la gestion du diabète
  • favoriser le continuum des soins

 


Axes 3 

Formations

La prise en charge du patient ayant un diabète nécessite des connaissances pointues et spécifiques. Nous souhaitons mettre en place des formations afin de fournir aux professionnels de santé, notamment dans les soins à domicile et dans les établissements médico-sociaux, les outils nécessaires pour une pratique professionnelle de qualité et pour favoriser une qualité de vie optimale de leurs patients.

L’idée est de diminuer le nombre d’hospitalisations liées au diabète et la fréquence des complications grâce à une meilleure prise en charge du diabète.

 


Axes 4 

Dépistage

Une prise en charge précoce du patient diabétique, voire d’une personne chez laquelle la maladie n’est pas encore déclarée mais des signes de régulation non optimale du taux de sucre dans le sang sont présents, permet de prévenir ou de retarder l’apparition de complications voire même de la maladie, et d’atténuer son impact sur la qualité de vie des personnes touchées. Des actions de dépistages sont donc organisées dans le cadre du projet. Deux approches sont préconisées :

  • Réalisation de campagnes de dépistage occasionnelles
  • Mise en place d’un processus de dépistage systématique en créant des centres de dépistage et en intégrant des processus de dépistage dans la pratique quotidienne des professionnels en contact avec les patients.

 


Axes 5 

Autogestion

Le patient, bien qu’entouré par un réseau de professionnels, vit quotidiennement avec sa maladie et doit en tenir compte lors de chaque activité : repas, sport, activités sociales, etc. Il est donc essentiel pour sa qualité de vie qu’il développe les compétences nécessaires pour être à l’aise dans chacune de ces situations et empêcher que le diabète limite ses activités.

L’autre aspect essentiel est qu’il sache quelle situation exige de recourir à un professionnel de la santé. Dans le cadre du projet, nous visons à favoriser le développement de ces compétences à travers de la promotion par les professionnels et du matériel didactique (application mobile, site internet).

 


Axes 6 

Clarification du système financier

Avoir un diabète coûte cher : en effet, les consultations auprès des professionnels et l’achat de médicaments et de matériel garantit à chaque assuré d’atteindre sa franchise et sa quote-part chaque année, ce qui alourdit significativement les charges du foyer.

Nous souhaitons mettre à disposition une liste des avantages financiers et réductions dont les personnes ayant un bas ou moyen revenu pourraient bénéficier. Une clarification des droits en termes d’assurance santé sera également intégré. Cet aspect ne sera mis en place qu’à partir de l’année 2021.

 


Axes 7 

Connaissances du diabète

Afin de contribuer à l’amélioration de la santé et de la prise en charge des personnes concernées par le diabète en Valais, le projet Action Diabète octroie un financement à l’Observatoire valaisan de la santé pour la réalisation de l’étude « Qualité Diabète Valais ». Elle a pour objectif de collecter des informations sur le diabète dans la population valaisanne auprès de personnes ayant un diabète et qui acceptent, sur une base volontaire, de fournir des informations sur leur état de santé, leur prise en charge et leur suivi.